Site Overlay

Comment faire une glace maison sans sorbetière ?

Le rôle de la sorbetière dans la fabrication des glaces et sorbets

Une sorbetière ou turbine à glace, est un appareil destiné à refroidir une préparation, typiquement un coulis de fruits au sucre, et à la turbiner pour la transformer en crème glacée ou sorbet.

En tournant, les pales de la sorbetière insèrent de l’air dans la préparation ce qui crée une texture onctueuse et légère, qui permet une conservation au congélateur sans que la glace ne fige et un goût sans pareil.

Sans sorbetière, arriver au même résultat sera difficile mais cela reste possible. Vos glaces ne seront pas aussi onctueuses que celles réalisées avec une turbine à glace, mais vous pourrez très bien vous en sortir, surtout si elles sont destinées à être consommées immédiatement.

En effet si vous ne les consommez pas immédiatement, elles « prendront » et il faudra les remixer.

Faire une glace sans sorbetière : le principe général

Pour faire une glace sans sorbetière, il va falloir faire vous-même le travail. Vous allez vous transformer en turbine à glace, à savoir :

  • aérer sans cesse le coulis pour ne pas qu’il ne fige, tant pendant la préparation que dans le congélateur
  • refroidir la préparation pour arriver à une température négative. Le but est d’obtenir une glace, pas une sauce !

Le sorbet ou la crème glacée sans sorbetière, en pratique

  • Préparez la glace dans un récipient en métal préalablement placé au congélateur
  • Incorporez une crème anglaise ou des œufs battus en neige à votre coulis de fruits. Cela ajoutera un peu d’air et de gras à votre préparation, et évitera qu’elle ne se fige. Vous pouvez également ajouter un peu d’alcool si la recette s’y prête. De manière générale, plus la préparation sera aqueuse, plus elle figera. Vous devez chercher tout ce qui empêche de figer : crèmes, mais aussi mascarpone, agar-agar…
  • Le sucre peut être remplacé par du miel, du sucre inverti ou du sirop de glucose. Objectif ? Toujours limiter la cristallisation. Ces ingrédients adhèrent rapidement au mélange de fruits à la congélation, ce qui vous facilitera la vie en retardant la cristallisation. En revanche, réduisez les doses car leur pouvoir sucrant est supérieur à celui du sucre roux.
  • Pendant la préparation, mixez très rapidement à l’aide d’un robot (blender) ou d’un fouet électrique

Deux choix pour finir la préparation de la glace maison

Maintenant, votre glace maison est presque prête. Il ne manque plus que la refroidir une dernière fois avant dégustation ! Vous avez alors deux choix :

  • la version paresseuse : Déposez au congélateur pendant au moins 4 heures dans un contenant hermétique.
  • la version laborieuse : Déposez au congélateur, mais ressortez la préparation toutes les heures pour la mixer, et remettez au congélateur. Bien plus fastidieux, mais la texture sera bien meilleure !

Quelques conseils de plus pour une glace maison parfaite

Privilégiez les recettes qui s’y prêtent. Exit les sorbets pur fruits sans sucres ajoutés : il figeront. En revanche, vous pouvez vous lâcher sur tout ce qui est crémeux, comme rhum-raisins par exemple.

Enfin, puisqu’il faudra consommer votre glace maison immédiatement, si vous voulez l’avoir pour midi, pas de secret : vous devrez y passer la matinée.

Évaluez alors l’opportunité d’acheter une sorbetière adaptée à vos besoins. On en trouve des très peu encombrantes et des simples à utiliser pour une cinquantaine d’euros : elles sont idéales pour un usage occasionnel.

Bonnes glaces à tous !