Peut-on manger du saucisson en étant enceinte ?

La grossesse est une période pendant laquelle la femme est très vulnérable. Elle contrôle tous ses faits et gestes et surtout son alimentation pour sa santé et pour celle du bébé à naître

. C’est ainsi que certains aliments sont fortement recommandés aux femmes enceintes pendant que d’autres leur sont déconseillés. Le saucisson figure parmi ceux dont la consommation présente quelques risques. Pour autant, nous entendons tout et n’importe quoi au sujet du saucisson et des femmes enceintes. Quelle est la réalité ? Nous vous en disons plus ici.

Quels sont les risques encourus par une femme enceinte qui mange du saucisson ?

Le saucisson est un aliment qui peut comporter des parasites nocifs pour la santé de la femme enceinte et du bébé. Ils peuvent causer la toxoplasmose, une maladie qui est très développée chez les animaux.

  • L'encyclopédie Larousse de la grossesse: La bible de toutes les femmes enceintes
  • Le livre de bord de la future maman: Ses neufs premiers mois, semaine après semaine
  • Le petit journal de mon bébé
    25 cm x 4 cm x 24 cm rouge, noir et blanc

Ainsi, une femme enceinte infectée après avoir consommé du saucisson peut développer de la fièvre pendant sa grossesse. Pour le bébé, les conséquences sont beaucoup plus graves. En effet, cela peut conduire à un avortement du fœtus, voire à la cécité si l’enfant arrivait à naître.

Par ailleurs, les hommes aussi sont exposés à cette maladie. En réalité, tous ceux qui mangent les viandes pas totalement cuites ou les crudités mal lavées courent le risque d’être infectés par la toxoplasmose. Tout ce qui relève de la charcuterie doit donc être bien cuit avant consommation pour tuer les parasites.

Quelles sont les précautions à prendre pour la consommation du saucisson ?

En tant que femme enceinte, il peut vous arriver d’avoir envie de manger du saucisson. Si tel est le cas, nous vous conseillons de faire le test d’immunité pour prévenir tout risque de maladie liée à la toxoplasmose. L’idéal est de s’y prendre le plus tôt possible, c’est-à-dire dès les premiers mois de votre grossesse.

Lorsque le test est positif, vous pouvez consommer toute sorte de charcuterie tout en prenant soin de bien cuire. Attention à ne pas trop en abuser pour éviter l’excès de poids. Pour une femme enceinte, l’alimentation doit être toujours équilibrée.

Au cas où le résultat du test serait négatif, nous vous conseillons d’éviter de consommer de la viande ou tout type de charcuterie non cuite. Si l’envie d’en manger est trop forte, alors accordez une attention particulière à la cuisson de la viande, du saucisson ou du jambon selon le cas. D’autres précautions sont également à prendre pour éviter de s’infecter. Ainsi :

  • Lorsque vous touchez à la viande crue, prenez le soin de bien laver vos mains. Ce conseil est très important, car cela signifie que les risques ne concernent pas uniquement les femmes qui mangent du saucisson. Si vous utilisez une guillotine à saucisson pour un apéritif entre amis, les risques existent aussi.
  • Les crudités et les légumes doivent être bien lavés et épluchés avant leur consommation.
  • Évitez au maximum le contact avec les chats en période de grossesse.

Comment limiter sa consommation de saucisson durant la grossesse ?

Si vous êtes une vraie amatrice de saucisson que cette nourriture vous est interdite, limiter votre consommation peut s’avérer frustrant. Or, une femme enceintre frustrée, ce n’est bon pour personne !

Pour réduire vos envies de saucisson, passez le message à vos proches de votre interdiction alimentaire. S’ils pouvaient éviter de sortir le saucisson et la trancheuse (de bons modèles sont à découvrir sur https://www.trancheuse-a-jambon.fr) lorsqu’ils vous invitent, ce serait mieux. De même, limitez vos errements dans les rayons « charcuterie » des supermarchés quand vous faites les courses sous peine de craquer et de le regretter…

L’absence de saucisson ne signifie pas la fin des apéritifs et des bons moments entre amis. Par exemple, au lieu de trancher en morceaux votre charcuterie, prenez plutôt du bon fromage (si vous n’avez pas de contre-indication à la consommation de fromage durant votre grossesse…), quelques petits fours salés et des gâteaux apéritifs.

Si la forme du saucisson vous manque trop, regardez du côté des saucissons végétariens et vegans. Avec des aliments comme la farine gluten, de la tomate, du pois-chiche et une bonne dose d’épices, vous pouvez réussir un saucisson sans viande délicieux.

N’oubliez pas qu’une grossesse ne dure que quelques mois. Faites l’effort nécessaire et dès que votre bébé sera là, vous pourrez faire vos retrouvailles avec vos charcuteries préférées.